Historique

L’AFPI Région Dunkerquoise (Association de Formation Professionnelle de l’Industrie) fut créée en 1972 à l’initiative de la Chambre Syndicale de la Métallurgie de la Région Dunkerquoise émanant elle-même, au plan national, de l’UIMM (Union des Industries Métallurgiques et Minières).

A cette date, l’AFPI Région Dunkerquoise se nommait l’AFPMD (Association de Formation Professionnelle de la Métallurgie Dunkerquoise) et porte le nom d’AFPI depuis 1997. Ce changement d’identité a permis l’adhésion au réseau national des AFPI ; on  compte à ce jour une cinquantaine d’AFPI réparties dans la France entière.

De 1972 à 1983, il n’y avait pas de centre de formation mais l’Association jouait plutôt un rôle de conseil, d’orientation et de gestion des parcours de formation sans activité pédagogique propre ; la totalité de son chiffre d’affaires était sous-traitée.

De 1983 à 1986, les tous premiers formateurs sont embauchés et une activité en informatique et en sécurité se déroulent dans les locaux de la Chambre Syndicale au cœur de la ville de Dunkerque (près de la place Jean Bart).

En 1986, nous devenons locataires d’une école à Rosendaël : l’école Pierre Brossolette et disposons de 7 salles de formation en élargissant la palette de nos formations.

En 1990, pour des raisons d’accroissement d’activité et un contexte favorable à l’insertion économique des jeunes dans le milieu professionnel, nous sommes amenés à quitter l’école Pierre Brossolette et à nous installer sur le site Créanor à Coudekerque-Branche. Ce centre de formation fut baptisé Jean Martin (nom donné à titre posthume en hommage à son Président).

Sur ce site, nous atteignons notre vitesse de croisière et devenons un interlocuteur incontournable de formation sur le bassin dunkerquois, notamment en matière d’activité industrielle que nous ne dispensions pas auparavant, à savoir dans les domaines suivants :

  • Mécanique d’entretien et d’usinage
  • Chaudronnerie, soudure
  • Electrotechnique, pneumatique et automatisme
  • Chimie (demande express d’un adhérent)

Par ailleurs, les formations de type tertiaire telles que l’informatique, la bureautique et les langues sont maintenues.

En 1997, du fait du changement de législation dans le monde des associations, nous sommes amenés à basculer dans la fiscalisation de notre association (IS, TP, …) malgré la gestion désintéressée et la poursuite de notre objet statutaire. Car, en effet, l’AFPI Région Dunkerquoise est une association régie sous la loi 1901 dont l’objet est la mise en œuvre de formations professionnelles. Elle est gérée par un Conseil d’Administration composé de
9 membres et compte plus de 150 entreprises adhérentes.

Cette décision nous entraîne à une gestion plus « fine » et nous invite à réfléchir à investir sur des locaux propres étant locataires depuis notre création.

Au 1er janvier 2000, l’AFPI Région Dunkerquoise se dote de son centre de formation situé ZAC du Pont Loby à Petite-Synthe (Dunkerque).

Dorénavant, l’AFPI Région Dunkerquoise aura une image de centre de formation moderne et aura pour mission de toujours s’adapter aux nouvelles méthodes de technologie. Ce centre de formation est implanté sur 17 000 m² et la surface d’activité potentielle est de
2 500 m² reprenant l’ensemble des activités, et ce dans un endroit plus convivial et agréable pour les stagiaires.

L’impact commercial se fait ressentir de suite car nos ventes progressent naturellement de 7 %.

L’association fête ses 30 ans en 2002, au travers d’une exposition de photos, d’objets retraçant son histoire et par des témoignages d’anciens et nouveaux stagiaires.

L’année 2004 voit la promulgation de la loi relative à la formation tout au long de la vie, loi qui va changer le monde de la formation.

En effet, c’est la naissance du contrat de professionnalisation, basé sur une qualification professionnelle, et de fait, la mort du contrat de qualification ; c’est aussi la mise en place des périodes de professionnalisation et du DIF (Droit Individuel à la Formation).

Tout ceci a eu pour effet au sein même de l’AFPI Région Dunkerquoise de provoquer une réflexion, avec l’aide en parallèle de nos adhérents, afin d’apporter une solution d’individualisation.

Nous sommes passés d’une ère de consommation de la formation à l’ère du « sur mesure » en apportant donc d’autres services tels que l’évaluation (par le biais du CEPFI*), la réalisation du parcours de formation et la certification (CQPM**).

*    Centre d’Evaluation des Potentiels à se Former de l’Industrie

**  Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie

Au cours de l’exercice 2005, un projet associatif d’extension voit le jour en 3 parties distinctes :

1ère partie : nous louons un local pour nos formations à la conduite d’engins à 3 kms. Ce local ne correspond pas à l’image de notre centre moderne et provoque des allers/retours avec les stagiaires. Nous décidons donc de lancer la construction d’un local, lui aussi moderne et jouxtant le centre existant, nous permettant de recevoir les stagiaires dans de bonnes conditions.

Ce rapprochement physique nous permet également d’améliorer notre capacité d’accueil dans la mesure où nous étendons ce local à plus de 500 m².

2ème partie : à la création du centre, en 2000, nous possédions 10 cabines de soudage ; en 2005, poussés par la demande, nous comptions une vingtaine de cabines ; de plus, l’activité tuyauterie en forte demande nous pousse à créer un local spécifique de soudage (+ 100 m²) composé de 20 cabines équipées à neuf avec un système d’aspiration moderne, approuvé par les services de la CRAM en la personne de M. COSTIER, permettant à la fois de répondre aux exigences et aux normes des spécificités du soudage et aussi de recevoir les stagiaires en spécialité « tuyauterie » dans des conditions optimales.

3ème partie : dans le souci de répondre à l’idée première de la réforme, l’individualisation des parcours de formation et un problème de besoins en main d’œuvre dans le bassin dunkerquois se faisant ressentir notamment en personnel de maintenance, l’idée a été de regrouper les formations aux métiers de la maintenance en un seul et même pôle : mécanique, pneumatique… et de mettre les stagiaires, qui nous sont confiés par nos entreprises adhérentes, en situation réelle. De ce fait, la création d’un local comportant un atelier et 3 salles supplémentaires a paru nécessaire à la réalisation de ce pôle maintenance comprenant une surface de 400 m².

Les premiers travaux ont commencé en Mars 2006 pour se terminer en Juillet 2006. Les premières formations dans cette extension, quant à elles, ont été dispensées en Septembre 2006. Le coût final de cette extension représente 1 000 K€ HT.

En janvier 2007, se développe l’activité dans le nouveau local CACES et s’organise le pôle maintenance.

L’AFPI Région Dunkerquoise s’engage dans la démarche MASE et le tri sélectif en novembre 2007.

Ouverture d’un Salon des Langues courant mai 2008 permettant un face à face pédagogique dans un lieu chaleureux où convivialité et confidentialité se mêlent à un cadre professionnel.

Création, en janvier 2009, d’un nouveau pôle PHS (Prévention Hygiène et Sécurité) et installation d’un pont pédagogique moderne.

L’ACSEEL (Association des Chargés de Sécurité et de l’Environnement du Littoral) nous décerne un trophée en février 2009 pour nous récompenser de nos efforts de formation d’animateurs de prévention des risques professionnels et industriels depuis de nombreuses années, une belle reconnaissance de professionnels.

Juillet 2009, l’AFPI Région Dunkerquoise est certifiée MASE pour 3 années. L’objectif étant d’enseigner une culture sécurité dans nos actes quotidiens pour assurer la protection de nos salariés et de nos stagiaires.

En septembre 2010, l’AFPI Région Dunkerquoise s’implante à Gravelines et ouvre
l’antenne des Rives de l’Aa  en lieu et place de la Dunkerquoise Des Blends. Les activités dispensées dans ces 1 500 m² de nouveaux locaux, sont principalement le Soudage, la Conduite d’engins de chantier,  la robinetterie serrurerie ainsi que la maintenance de machines tournantes.

En novembre 2010, le Centre de formation de Petite-Synthe prend le nom de Centre de Formation Professionnelle Jacques BALLOY, en hommage à son Vice-Président.

Septembre 2011, l’antenne des Rives de l’Aa est officiellement inaugurée en présence de nombreux élus et plus notamment de M. Bertrand RINGOT, Maire de Gravelines.

En 2012, l’antenne des Rives de l’Aa installe son chantier école amiante et forme à la sous-section 4.

En 2013, l’AFPI Région Dunkerquoise est certifiée par l’I.Cert pour dispenser les formations amiante en sous-section 3.

En 2014, l’AFPI Région Dunkerquoise est en cours de labellisation « Pôle Formation des Industries Technologiques – Territoire Flandre Maritime ».

En 2015, l’Antenne des Rives de l’Aa fête ses 5 années d’existence.